AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

on the balcony she quakes {phoebe&blythe}

Anonymous
Invité
Invité
message posté :
Jeu 7 Mar - 14:48


Enseigner a des adolescents en chaleur, t'aurais jamais penser que c'était ton truc, t'aurais jamais penser que t'aimerais ça aussi. Ils étaient intelligent quand ils voulaient, les cours qui s'enchaînaient un peu trop rapidement, tes talons qui claquaient en écho dans la salle de classe. Aujourd'hui c'était un jour spéciale, t'avais tout juste tes vingt-sept années, c'était une chose à célébré, enfin, pour toi c'était une chose à célébré, t'aimes les anniversaires, les gâteaux, les bonbons, l'alcool parfois, l'ambiance qu'il y a quand tu sais que des présents seront là pour toi. T'étais arrivée dans la salle des profs et il n'y avait rien, pas de ballons, pas de cadeaux, une moue sur ton visage et t'avais quand même prit un thé brûlant, laissant des traces de rouge à lèvres sur la tasse que t'amènes toujours, tu dis tout le temps que c'est pour faire des économies de gobelet, ne pas polluer la planète comme les humains l'ont fait, c'est plutôt con parce que tout est biodégradable, peut-être que tu veux juste une chose qui t'appartiennent et qui soit ne serais-ce qu'un peu plus hygiénique aussi. L'école est si grande que parfois tu te perds, tu ne connais même pas tous tes collègues, t'es même pas spécialement amie avec eux, t'es trop occupée à apprendre aux élèves comment faire différentes potions et réactions chimique pour se protéger et comment tout ça marche. Pas de cadeaux, pas de sourire parce que c'était le vendredi, que tout le monde était fatigué. « Hi Wyatt. » Pas de réponse, peut-être que tu parles pas assez fort, une moue qui prend de plus en plus place sur ton joli visage t'étais contente ce matin, tes élèves t'avaient souhaiter joyeux anniversaire eux au moins, et puis t'avais ramener des gâteaux et des bonbons, un cake que tu déposes sur la table des professeurs de second degrés, comme ça c'était fait, ça ferait peut-être plaisir à tout le monde. Tu descends les escaliers, cette école était beaucoup trop grande, travers le terrain par le côté un peu plus plat, ne pas t'enfoncer dans la boue comme une épreuve, t'aurais pu passer à l'intérieur mais t'en avais un peu marre du bruit de tes propres talons sur le carrelage. Ton regard qui passe, la salle des professeurs pour les plus petits, un gâteau que tu déposes, du jus aussi, des friandises, comme ça ils pourront partager avec les enfants s'ils veulent. Un petit sourire sur tes lèvres, tu retournes sur tes pas avant de voir une fille que t'avais jamais vu avant, elle avait l'air d'avoir ton âge, peut-être un peu moins. « Hello ! You're new here ? Never saw you. » Un petit sourire sur tes lèvres. « I'm Phoebe, chem' teacher for the high schooler. » Tu te présentes comme ça à chaque fois, ça doit être un peu bizarre pour elle. « A piece of cake ? » Un grand sourire et tu désignes le gâteau que tu viens de laisser sur la table.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité
message posté :
Sam 9 Mar - 9:48


Elle était partie. Comme ça, comme si c'était une évidence. Tu t'es fait avoir. Encore une fois.T'es trop gentille. T'es trop naïve. T'y a cru. Tellement cru, parce qu'il y avait tout les signes.T'y as cru parce que ça semblait comme un rêve. Angela, tu l'avais remarqué depuis ton arrivée à l'école. Tu la regardait de loin. T'admirais ses long cheveux roux, t'admirais son fort caractère. T'espérais être comme elle, avoir autant de courage. Tu étais la plus heureuse quand elle t'as adressé la parole pour la première fois. Des mots qui correspondaient à cette marque gravé sur son corps. Tu voulais résister un peu, mais tu es faible, t'as craqué facilement.Tu t'es donné à elle. Entièrement.Tu n'aurais pas dû. T'y as cru parce qu'il y avait cette marque sur ton épaule. Elle t'avait fait tienne, comme une promesse.Tu l'aimais si fort que jamais tu n'aurais pensé une seule seconde qu'elle te quitte. La douleur dans ta poitrine tu la ressens encore. Tu as cette impression qu'on arrache ton cœur encore et encore. Tu te souviens de son visage. Tu allais l'embrasser après une longue journée de classe, après une dispute avec Temperance et Mira.Tu voulais la voir, être auprès d'elle comme pour te rassurer, comme pour te faire sentir bien. Tu lui avais envoyé un message, lui avait dit que tu avais besoin d'elle, que tu avais besoin de recharger tes batteries. Elle est venue, mais t'as immédiatement repoussé et elle t'a dit qu'elle t'avait menti pendant tout ce temps, que tu n'étais pas son âme sœur, qu'elle voulait simplement s'amuser avec toi et qu'elle te l'avait fait croire parce qu'elle avait vu les mots sur ton corps. Tu te souviens du rire nerveux qui est sorti de ta bouche. Tu pensais à une blague, tu espérais que ça en soit une. Son expression qui ne changeait pas,son expression qui était beaucoup trop sérieuse. Elle l'avait trouvé sa véritable âme-soeur, elle s'était imprégnée, elle l'avait marqué. Elle te l'a dit tout ça, elle ne s'était même pas excusée d'avoir jouer avec toi.Tu as crié fort.Un peu trop fort d'ailleurs.Tu lui a dit de partir. Les vases qui explosent, l'eau qui s'y trouvait qui se transforme en larme de poignard qui menace la rousse. Temperance qui était sortie de sa chambre, qui avait assisté à la scène essayait de te calmer alors que les bruits des talons d'Angela qui partait, qui t'abandonnait. Les larmes qui n'arrêtaient pas de couler. Et tu t'excusais encore et encore auprès de Temperance. Tu n'étais qu'une idiote avec qui on aimait bien jouer après tout. Ça se passe toujours comme ça, tu le sais bien. Deux semaines d'arrêts parce que tu passais tes journées à pleurer, parce que tes pouvoirs n'étaient plus aussi stable. Il te fallait du repos. Wolf t'avais bien dit que tu pouvais prendre autant de temps que tu voulais pour t'en remettre. Deux semaines, parce que tu n'en pouvais plus d'attendre seule à l'appartement, que tu commences à perdre tes esprits. T'es revenus à l'école. T'appréhendais un peu. Tu t'étais dis que tu n'allais pas faire attention aux bruits dans les couloirs. Mais c'était plus fort que toi. L'information était passé, aussi bien chez les enseignants que chez les élèves. Tu n'es plus que la fille qui a été trop stupide et naïve et qui s'est fait jeter. Tu pars, tu fuis encore. Chez les plus jeunes. Tu n'aurais pas à supporter les chuchotements au moins. Tu te diriges vers la salle des professeurs. Tu entres un peu trop vite que tu n'as remarqué qu'à la dernière seconde qu'il y avait quelqu'un « Hello ! You're new here ? Never saw you. » Tu serres tes affaires de dessin contre toi. Ton cœur qui se met à battre un peu trop fort, qui se serre aussi. Cette phrase, tu l'avais déjà entendu de la part d'Angela. Cette phrase qui était inscrite sur ta peau. T'es tellement invisible en même temps que tout le monde pouvait te la dire. « I'm a volunteer for the art class. Middle and high school. I'm not always here. » Tu te recules un peu pour ne plus être aussi près. Tu l'as regardes avec un petit sourire. Tu donnes des cours de temps en temps. Quelques heures dans la semaine pour aider. Deux semaines que tu n'as pas mis les pieds ici. C'est sans doute normal qu'on t'a oublié, tu n'as rien d'exceptionnel. « I'm Phoebe, chem' teacher for the high schooler. » La brune qui a toujours ce sourire sur son visage. Tu lui envierais presque sa bonne humeur. « The one who had a lot of explosion in her class ? » Un léger sourire qui apparaît sur ton visage. Parce que tu les as déjà entendu, que tu l'avais entendu rire quand ça arrivait, que tu l'avais entendu rassurer les élèves pour leur dire que ça faisait partie de l'expérience et qu'il n'y avait rien de grave. « A piece of cake ? » C'était avec un grand sourire qu'elle t'a désigné un gâteau. Ton ventre qui commençait à faire du bruit.« Yes, thank you. » Un léger sourire qui se dessinait sur ton visage, un peu honteux. Et puis tu regardes la pièce. Le gâteau, les boissons, les bonbons. C'est le genre de chose qu'on fait lorsqu'on veut fêter quelque chose d'important. « Is that … your birthday ? » Une question un peu honteuse. « Happy Birthday Phoebe. » Tes lèvres qui s'étirent doucement. Un faible sourire qui est apparu sur ton visage.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité
message posté :
Sam 9 Mar - 11:50


T'avais entendu des rumeurs, que tu ne voulais pas forcément croire, apparemment deux professeurs qui seraient sorties ensemble, ça n'aurait pas bien fini, un arrêt maladie pour l'une, un déménagement impromptu pour l'autre, c'était comme ça, tu supposais que c'était parce qu'elles n'étaient pas des âmes-sœurs. Les loups reconnaissent leurs moitiés facilement, les demis-dieux ont des mots inscrits sur leur corps, et vous, les sorciers, vous n'aviez rien, destiné à finir seul. T'avais jamais eut de sentiments pour personne, peut-être que c'était pas inné chez vous, il fallait qu'une autre créature soit votre âme-sœur. C'était une liberté suivie d'une insécurité constante pour toi. Tu ne sais jamais si ça durera toute la vie, si l'autre trouvera autre chaussure à son pied. C'était sûrement ce qui s'était passer, en tout cas les ragots étaient pas un truc qui te faisait particulièrement frissonner. Déposer des gâteaux dans chaque salles, pour les gens, parce que tu voulais juste faire plaisir, normalement un anniversaire est l'occasion que les gens te fassent plaisir, c'était pas le cas, t'étais une sorte de fantôme à leurs yeux et pourtant tous tes élèves t'avais souhaiter joyeux anniversaire, peut-être que c'était juste parce qu'ils étaient heureux d'avoir de la nourriture gratuite mais leurs regards et leurs sourires te disaient qu'ils t'appréciaient vraiment. Tu voulais partager, tu pouvais te le permettre, tu voulais faire plaisir à tout le monde, t'avais même laisser un cupcake sur le bureau du directeur, parce que pourquoi pas. T'étais passé à la nursery aussi ce matin, t'occuper de quelques uns, ils partaient, revenaient, souvent des nouveaux, c'était incroyable qu'autant de gens abandonnent leurs enfants, ça te rendait triste mais tu savais que l'école leur trouvait un nouveau foyer à chaque fois. C'était réjouissant, de voir ces enfants courir partout dans la cours d'école, les gosses en internat qui n'étaient pas comme enfermés, c'était leur maison, cette immense école était peut-être devenue la tienne aussi. C'était la première fois que tu te posais à un endroit que tu ne voulais pas quitter, la première fois que c'était aussi confortable, que les enfants étaient aussi adorable. Tu déposes un peu de tout dans différentes salles, comme ça peut-être que les gens seront plus heureux, qu'ils auront une meilleure journée que toi, personne ne t'avais souhaiter ton anniversaire pour l'instant, enfin, il était seulement dix-heure, c'était bientôt la récréation, personne n'avait dû se rappeler pour l'instant, t'aimerais aussi que ce soit une sorte de surprise, mais ça n'arrivera pas et tu le sais, t'es un peu trop transparente. Tu dis bonjour, une nouvelle, tu supposes, et quand elle te répond tu vois que tu supposes mal. T'as un petit sourire d'excuse, elle te demande si c'est bien toi, les explosions, les petits incident, t'as une petite grimace et tu te grattes le derrière de la tête. « Maybe ? It's part of the processus ! And it's funnier for the kids. » C'est vrai, ils apprennent mieux comme ça parce qu'ils s'amusent, t'aimes pas faire des cours ennuyeux à mourir. Tu demandes si elle veut du gâteau en lui désignant de la main, c'était pour tout le monde de toutes façons. Quand elle dit oui tu vas vers le gâteau, coupant une part pour elle, le morceau où il y avait le plus de glaçage et de vermicelles parce qu'elle avait pas l'air bien, un peu fatiguée. Elle demande si c'est ton anniversaire, t'as un petit sourire un peu triste. « I guess so. » Quand elle te le souhaite tu lui donne sa part de gâteau avec un verre de jus de pomme, elle avait une tête à boire du jus de pomme. « Thanks ! You're the first grown up to great me today. » T'as un petit sourire. « Enjoy, I hope it's good, made it myself, I usually burn everything. » T'as un petit sourire et tu t'assois, tu prends une part aussi, tu sais que tout va disparaître rapidement à partir du moment où les différents professeurs vont venir dans leurs salles. Tu te redresses un peu et tu vas vers là où elle est assise, tu la trouve un peu trop triste, ta main qui glisse sur son épaule. « Are you okay ? That's not good ? Did I used salt over sugar ? » T'as une mine un peu paniquée, t'essaie d'être drôle aussi, t'aime pas voir les gens triste. Les cheveux platines qui se colorent d'un brun froid, t'as un petit rire. « Oh, okay that's impressive, not many of my students can transform themself. » Tu retires ta main, le retour du blond platine, tu comprends pas vraiment mais tu retournes t'asseoir, elle parlera si elle en a envie.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité
message posté :
Sam 9 Mar - 20:56


Tu ne pensais pas que que ça serait aussi difficile de retourner à l'école, d'affronter le regard des autres. Bien évidemment que l'histoire s'est répandue. T'étais celle qui restait, t'étais celle qui récoltait les bruits de couloirs, les regards des gens. Angela qui s'était lâchement enfui du jour au lendemain. Une lettre que t'as reçu pour dire qu'elle était désolée de lui avoir fait ça, qu'elle ne lui avait jamais dit qu'elles étaient âme sœur. T'étais tellement en colère, parce que toi lui a dit que tu pensais que c'était elle, que tu étais même contente que ça soit elle parce que t'avais le béguin pour elle. Et pourtant elle l'avait fait espérer durant des semaines encore. Tu pensais que tu étais prête. Tu faisais bonne figure devant les élèves, mais entre tes cours, tu te cachais. Tu ne voulais croiser personne. Et surtout pas Wolf. T'avais l'impression qu'il te jugeait pour être une idiote de première. Après tout, Angela faisait partie de sa meute. Il devait savoir qu'elle se jouait de toi. Et puis, il devait déjà bien te juger lorsque tu as dû lui expliquer la situation avec Temperance et Mira. Tu ne te sentais pas encore à l'aise dans les couloir. Peut-être même que tu devrais arrêter de donner des cours. Après tout, tu n'étais pas une professeur dans l'école, juste une intervenante. Tu fuis encore une fois. L'école des petits. La salle des professeurs. Tu pensais que tu allais être tranquille, sauf que non. Quelqu'un était là. Une femme. Une enseignante du collège et du lycée. Tu l'avais croisé dans les couloirs quelques fois. Tu passais souvent devant sa salle de classe. Tu voyais ses élèves sortir avec des grands sourire. Tu savais que c'était une bonne enseignante. Elle était mignonne lorsqu'elle semblait gênée avec cette petite grimace et lorsqu'elle se grattait la tête. « Maybe ? It's part of the processus ! And it's funnier for the kids. » Un léger qui s'échappe de ta bouche. « Well they can blow up the school. » Le nombre de fois où tu as entendu Mira ou Tempérance te dire qu'ils aimeraient exploser l'école pour ne pas pouvoir aller à l'école. Une part de gâteau qu'elle te sert. Le genre de gâteau que tu mangeais depuis des jours pour oublier. A croire que ça se voyait sur ton visage que ça n'allait pas bien. Son sourire qui disparaît quand tu demandes si c'est son anniversaire. « I guess so. » C'était sans doute une question stupide vu tout ce qu'elle avait préparé. « Thanks ! You're the first grown up to great me today. » La part de gâteau, un verre de jus de fruit dans tes mains. Tu es un peu déçu pour elle. Personne ne lui avait souhaité.  « Oh … Maybe the others are too busy but will wish you later. » Les journées qui semblaient être bien longue avec la préparation des examens et tout le reste. Ou alors les gens de l'école ne se préoccupent pas des autres comme pouvait si bien le dire Temperance. « Enjoy, I hope it's good, made it myself, I usually burn everything. » T'as un petit sourire, presque invisible, mais il était bien là. Tu t'assois à une table avec ta part de gâteau et ton verre de jus de pomme. Tu restes assises devant sans vraiment y goûter. Des petites bouchées par petites bouchées. Tu sursautes quand tu sens sa main sur ton épaule. « Are you okay ? That's not good ? Did I used salt over sugar ? » Tu sors de tes pensées. « Yeah I'm okay. » Une autre bouchée du gâteau que tu prends Tes lèvres qui s'étirent un peu plus. « It's good don't worry you used sugar. » C'est sans doute meilleure que t'es gâteau d'ailleurs. « Oh, okay that's impressive, not many of my students can transform themself. » Tu regardes rapidement tes cheveux. D'un blond, ils ont passé  à un brun. Comme ceux de tempérance ou du Mira lorsqu'ils se trouvent à proximité de leur âme sœur. Ce n'était pas possible. C'était juste une coïncidence. « It's nothing … That's because winter will end soon so my powers are not so strong. » La fin de la période où tes pouvoirs sont les plus fort. « That's really good. » Un sourire qui s'affiche. Durant peut-être une ou deux secondes avant de fondre en larme parce que t'as vu un velvet cake. « I'm sorry I … » T'es vraiment pitoyable. Tu prends une grande inspiration, t'essuies les larmes qui coulent. « I'm fine. I don't want to ruin your birthday. No more crying, I'm fine. » Tu le répète un peu trop que tu vas bien. Peut-être pour te le prouver, pour que tu puisses y croire à ton tour. Non t'allais pas bien du tout, tu voulais juste te cacher sous ta couette.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité
message posté :
Dim 17 Mar - 20:45


C'était très bizarre, avoir une relation avec quelqu'un de l'école, il fallait s'en foutre, ne pas avoir peur, c'était bizarre, t'aimerais pas ça, ça devait être gênant de croisé la personne qu'on aime au détour d'un couloir. Apparemment c'était souvent entre les Rivera et leurs âmes-sœurs, toi, tu devais avouer que ça te dérangeait. L'amour peut-être n'importe où t'aimerais juste que ce soit pas au travail, t'aimerais pas être déstabilisée tout le temps, avoir envie de la personne en plein cours, non, merci. T'étais seule, ça allait bien, t'aimerais pas ça, ça te gênerait, tu ne serais pas assez gentille avec les élèves, pas assez dans ton travail. Non. T'avais un avis sur tout ça, les relations entre-collègues surtout, ça finissait toujours mal, tu le savais, tu ne voulais pas critiquer, tu ne voulais pas mettre mal-à-l'aise, c'était un peu trop personnel à la personne devant toi pour que tu n'ouvres ta bouche. T'essaie d'être gentille, vraiment. Ton regard qui questionne quand elle fond en larmes, t'aimais pas ça, tu détestais voir les gens qui pleurent, c'était comme une sorte de phobie, tu voulais pas être attendrie.Elle pleure, les larmes qui coulent, fort, t'as les yeux un peu trop ronds aussi, comme si tu lui posait une question silencieuse, tu te redresses et tu décides de la prendre dans tes bras, sa tête entre tes seins, tu t'en fiches si ça ne se fait pas, tes mains dans ses cheveux, les mèches qui deviennent un peu trop brune, t'as un petit soupir. « You're not ruining anything. » De toutes façons, il était déjà ruiner, depuis qu'on t'avais joyeusement ignorer, tu t'en fiches un peu au final, c'était pas si grave. « No velvet cake huh ? Too red. » Un petit rire que t'as, t'as bien vu qu'elle avait fondu en larmes lorsqu'elle avait vu le petit cupcake rouge. Tu caresses ses cheveux, un petit rire dans la gorge. « Everyone has to cry once in a while. » Ton parfum que tu peux sentir toi même, le sien aussi, elle sentait la glace, les fleurs, le sucré, ça te perturbait un peu, toi c'était les fleurs, la violette, un peu trop fort, une touche d'agrumes, peu de personnes appréciait ton parfum, t'avais peur que ça la dérange, tu changerais sinon. Tu sais pas ce que t'es supposé lui dire, peut-être qu'elle devrait pas pleurer pour une amante perdue, mais tu savais pas vraiment ce qu'il s'était passer. Tu la serre un peu trop contre ta poitrine, t'as presque envie de lui demander si elle veut coucher avec toi pour se changer les idées. Ça sort de ta bouche comme une blague alors que t'étais sérieuse. « Maybe you can use me to forget her ? I swear I'm good in bed. » Un petit rire, oui, t'étais peut-être bien un peu trop sérieuse.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité
message posté :
Dim 24 Mar - 15:46


Tu aurais pu t'en douter que Angela ne voulait pas d'une relation sérieuse entre vous. T'étais la seule à t'être déclarer. T'étais la seule à vouloir avoir des rendez-vous, des moments calmes, sans que vos vêtements ne finissent au sol. T'étais naïve. Un peu trop. C'est ta faiblesse, c'est ton défaut capital, ce qui pourra causer ta perte. T'es trop sensible, trop fleur bleue. C'est sans doute pour sa que tu t'es retrouvé enceinte à 15 ans. Un gars t'as fait une promesse qu'il a rapidement brisé quand il a appris que t'étais enceinte. Il est parti sans donner de nouvelles. Tes parents qui étaient contre le fait que tu les gardes. T'aurais pas dû avoir Tempérance et Mira, mais t'es partie. Tu les a eu quand même . Seule. Tu pensais être forte. Des jumeaux, c'est sans doute trop pour toi. T'es revenue chez tes parents avec les deux nourrissons. Un pacte. T'allais pouvoir vivre ton adolescence normalement, mais tu ne devais pas dire à Tempérance et Mira que tu étais leur mère, mais leur sœur. T'as accepté. Sauf que ton père a disparu sans laisser de trace et que ta mère en a perdu l'esprit. C'était quand même toi qui jouait la mère, la mauvaise mère. Celle qui punissait, celle qui faisait les sermons. Tu voulais pas ça. Tempérance qui ne te parle quasiment plus et Mira qui ne te donne plus signe de vie. C'est normal que tu craques après le départ de Angela. T'essuies les larmes, tu t'excuses de gâcher son anniversaire. T'as un sursaut quand tu sens qu'elle te prend dans les bras, ta tête qui se retrouve dans sa poitrine. Un coup de chaud que tu as. Beaucoup trop chaud même. « You're not ruining anything. » Tu te recules un peu, tu prends une grande inspiration avant de la regarder à nouveau. « It's your birthday. It's supposed to be an happy day. » Les larmes que tu essuies. T'as l'impression d'être redevenu l'adolescente de 15 ans. T'as le double à présent, il faut que tu te calmes. « No velvet cake huh ? Too red. » Tu regardes les gâteaux qui t'ont fait pleurer parce qu'ils t'ont fait penser à Angela. C'était stupide. « Yeah …. But they're good. » T'avais croqué dedans quand même. Les gâteaux étaient excellents, c'était fait un fait. Tu te sens mieux depuis qu'il y a cette odeur de violette et d'agrume dans la pièce. T'es comme apaisé. L'envie de pleurer qui s'en va petit à petit. « Everyone has to cry once in a while. » T'as un léger soupir. Ca faisait presque deux semaines que tu pleurais presque en continue. Deux semaines que tu te disais à quel point tu étais stupide d'avoir pu penser que quelqu'un comme Angela pouvait réellement s'intéresser à toi. Tu te retrouves à nouveau contre sa poitrine. « Maybe you can use me to forget her ? I swear I'm good in bed. » Tu restes bloquée alors qu'elle est en train de rire. Toi tu te recules simplement en te mordant les lèvres. « That's a nice proposition but no. » Les larmes qui reviennent, que tu essuies un peu trop rapidement. C'était comme ça que ça avait commencé avec la rousse. « I don't want to do that to you. » Parce que ça fait mal quand on s'attache un peu trop, que ce n'était pas prévu. Tu ne veux pas. Peut-être qu'on t'a fait trop sensible pour que tu puisses comprendre qu'au final, tu dois finir ta vie seule. « And I don't want you to be part of that kind of thing. That hurt too much. » Tu baisses le regard, la part de gâteau qui restait dans ton assiette, celui de son anniversaire. Une bouchée que tu prends, puis deux. Tu lèves ta tête avec un léger sourire. « It's really good. » C'est la seule chose que tu trouves à dire.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
message posté :

Revenir en haut Aller en bas
 

Page 1 sur 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Outils de modération
 
Sauter vers: