AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Running from lovers through starry-eyes skies (kai&wolf)

Malachai Clearwater
the phoenix
Running from lovers through starry-eyes skies (kai&wolf) KQlSGLK

à philadephie depuis à philadephie depuis : 24/12/2018

pétales tombées pétales tombées : 8

fleurs cueillies fleurs cueillies : 54


faceclaim faceclaim : Noah Centineo

crédits crédits : (by Kidd)@astra ( signa)


occupation occupation : Sociology student, future dad and teacher

fifth. you know him. you love him. through a thousand lifetimes, across millions of stars, you’d find him, you’d never leave him. you love him, till death do you part.

( sixth. he loves you, too. )


Running from lovers through starry-eyes skies (kai&wolf) Tumblr_inline_p8jr52pmsN1so10o6_250

Voir le profil de l'utilisateur
message posté :
Ven 15 Fév - 18:27


C'était facile, seulement quelques mots à prononcés, c'était pas grand chose à faire, pas grand chose... N'avait envie de vomir, les nausées encore présente, il pensait que c'était juste une intoxication alimentaire Wolf, il pensait que c'était rien, que ton corps devait évacué quelque chose, t'évitais de le faire quand il était là aussi, t'essayais, souvent il était déjà au travail. Le travail. Le temps que vous passiez ensemble était limité, des minutes à s'enlacer à s'embrasser. C'était quelques heures blottis l'un contre l'autre, des coups d’œils rapide Trop de choses à faire, trop de choses à penser, la maison, l'école, les sorts à lancés, la décoration, tout allait vite, ça avançait plutôt bien. Un mois que tu ressentais ça, une chaleur diffuse dans ton ventre, un mois et demi presque que tu savais que t'avais la vie à l'intérieur de toi. T'avais flippé, fait des tests, t'avais tout dit à Eirlys, t'avais également annoncé la nouvelle à Nessa, c'était normal, ça sonnait comme évident pour toi, mais tu voulais attendre pour Wolf, tu savais qu'il allait être heureux, tu voulais juste être certain que le bébé tiendrait le coup, que tu tiendrais le coup et c'était le cas, Eirlys qui avait fait tous les test nécessaires, tout allait bien pour lui ou elle, pour toi. Tu voulais lui dire, vraiment mais t'avais attendu la saint valentin, t'avais préparé un repas, des bougies, t'avais ranger l'appartement aussi. En entrée, t'avais essayer d'en faire plusieurs, des feuilletés au fromage, un velouté de betterave et des toasts de fois gras ; tu voulais essayer de tout faire bien, que tout soit joli, propre, efficace, t'avais même réussi à plier les serviettes en forme de  lotus histoire que ce soit joli dans l'assiette. Des verres à champagne pour un cocktail maison à base de jus de grenade et de champagne avec des fruits de grenades à l'intérieur, t'avais remplacé le champagne dans ton verre par de la limonade, t'étais privé de tout ce qui venait de la mer aussi à part l'alcool. T'avais aussi fait du pain pour le tajine kefta que tu faisais, c'était la première fois, tu voulais juste lui faire plaisir, tu voulais que tout soit parfait et tout faire toi même, tu sais que Eirlys serait entrain de t'engueuler parce que tu te reposais pas mais tu voulais que tout soit parfait, la table coordonnée de rouge et de blanc, dans moins de dix minutes il serait là et toi tu voulais juste que tout soit parfait, tu voulais juste qu'il soit heureux, qu'il comprenne que tu l'aimais plus que tout. Ta main sur ton ventre et le miroir en face de toi, t'avais prit un peu de poids, rien de bien méchant, rien qui ne se voyait réellement et ton cœur couvrait les battements du cœur du bébé alors c'était normal que Wolf n'ait rien entendu pour l'instant. La panique qui montait un peu, les crèmes brûlées au frigo, les entrées dans les assiettes et le plat principal qui chauffait encore histoire de tout servir chaud, enfin, avec toi rien ne risquait de réellement refroidir donc c'était pas grave. T'as juste le temps de te regarder une dernière fois dans le miroir, le short en plein hiver avec les collants résille un peu taille haute, le crop top et une veste de ton petit-ami et des chaussettes un peu en dentelles, tu voulais vraiment être parfait. Ta main sur ton ventre quand tu prends ta respiration, t'as un sourire, un peu fatigué, un peu joueur aussi, c'est une surprise, t’espère une belle surprise. La porte qui s'ouvre et toi qui accourt pour sauter dans ses bras, gamin un peu trop enjoué. « Hi Daddy. How was the work on the house ? You go wash your dirty self and then we eat ? » Son odeur que t'imprègnes en toi. Tu l'aimes si fort. .
AVENGEDINCHAINS




BRIGHTER THAN THE SUN
KAI ☽ He smiled. Completely. His smile was big. Full of teeth. It covered half of his face and broke the mask he wore to hide his pain and loneliness. And even with all scars exposed, he lighted up the world.
Revenir en haut Aller en bas

Wolf Rivera
the alpha
Running from lovers through starry-eyes skies (kai&wolf) 5SHPDow

à philadephie depuis à philadephie depuis : 24/12/2018

pétales tombées pétales tombées : 0

fleurs cueillies fleurs cueillies : 50


pseudo, prénom pseudo, prénom : anaïs

faceclaim faceclaim : Matthew Daddario

crédits crédits : ava perlman signa tiny heart


occupation occupation : the alpha, kinda headmaster of the school, teacher for wolfcub

Running from lovers through starry-eyes skies (kai&wolf) 6NpGspg

You can never be sure if what tortures you is the pain of being without someone you love or the embarrassment of being rejected.

Voir le profil de l'utilisateur
the alpha
message posté :
Ven 15 Fév - 21:59


Lorsque tu travaillais sur la maison, tu essayais de ne pas avoir près de toi ton téléphone. Pour une simple et bonne raison, c'est que tu savais que t'allais envoyer des messages à Kai et que cela allait certainement ralentir les travaux. T'essayes tant bien que mal de te tenir à cette résolution, mais tu es bien trop faible pour ça. Tu as entendu ton téléphone vibrer, tu n'as pas résister. T'as regarder le message que ton petit ami t'as envoyé. Une joyeuse saint-valentin. Tu t'es pincé fort les lèvres.Tu avais oublié. Tu avais perdu la notion du temps avec les travaux de la maison. Une première sensation de panique lorsque tu te rends compte que tu n'as pas acheté de cadeau pour lui. Une deuxième sensation de panique qui t'as envahi quand il te dit qu'il voulait te parler, te dire quelque chose.Tu as peur. Peut-être qu'il lui est arrivé quelque chose, peut-être qu'il était blessé. Ou peut-être qu'il s'est passé quelque à l'école. Tu essayes de savoir ce qu'il se passe, mais rien. Il ne te dira rien du tout. Tu serais de retour à l'appartement d'ici une heure, c'est ce que tu lui as dit. A vrai dire,tu vas partir dès maintenant pour pouvoir aller chercher le cadeau de Kai. T'as dit à la meute de continuer sans toi pour aujourd'hui. De toute façon, les travaux avaient bien avancé. La plupart des pièces étaient refaites à neuf, ne manquant plus que la décoration. Après des mois de travaux,vous alliez bientôt emménager dans cette maison. T'étais plus que pressé. Le centre commercial, tu t'es rendu en vitesse. A croire que tu n'étais pas le seul à faire les cadeaux de dernière minute. Les magasins sont pleins. Tu ne sais pas par où commencer. Tu fais le tour des vitrines, mais rien ne t'inspire réellement. Tu ne trouves ce cadeau qui serait parfait pour Kai. Pendant presque trente minutes, tu fais le tour des boutiques pour enfin trouver ce qu'il te fallait. T'avais ce grand sourire, un peu naïf, quand tu l'as acheté. Puis t'es passé devant un fleuriste. Un bouquet de camélia. Les fleurs préféré de Kai. T'étais bien resté une heure dans cet enfer et t'étais bien content de le quitter pour rejoindre ton appartement. Tu avais à peine eu le temps de franchir la porte d'entrée qu'une masse brune t'avait sauté dans les bras. Tu as eu un petit rire avant de l'embrasser.« Hi Daddy. How was the work on the house ? You go wash your dirty self and then we eat ? » Ton sourire qui s'agrandit lorsque tu le sens respirer ton odeur. T'as fait la même chose. Il avait l'air d'aller bien, ce n'était pas un quelconque accident qui s'était produit. Ça te rassurait. De nouveau, tu posais tes lèvres sur les siennes. « Hi baby boy. That was good, all the rooms are almost done. » Ton sourire qui s'agrandit parce que tu lui faisait comprendre que bientôt vous n'alliez plus vivre dans ce petit appartement. Tu lui avais tendu le bouquet avant de l'embrasser sur le front et d'aller dans la salle de bain. Pour fêter la Saint-Valentin, tu n'étais pas vraiment des plus présentables. Et puis, il fallait que tu fasses un peu plus d'effort. Cette soirée n'allait pas être une soirée ordinaire après tout. Adieu la barbe de trois jours. Tu savais que Kai n'aimait pas vraiment ça.T'étais sorti de la salle de bain,une vingtaine de minutes après que tu y sois entré. Tu te dirigeais vers la cuisine, c'était certainement l'endroit où il était vu la bonne odeur qui se répandait dans l'appartement. Ton sourire qui s'agrandit lorsque tu le vois cuisiner. Il était magnifique. Il était la perfection pour toi.Tu t'approches doucement, tes bras qui enlacent sa taille. « So what's the thing you want to tell me ? » Un baiser dans le cou.Tu es pressé de le savoir après tout.
AVENGEDINCHAINS



I don’t understand how I can know so little about love and how it works. How I can be so bad at it when it’s all I’ve ever wanted. All I’ve ever known is about leaving or being left.
Revenir en haut Aller en bas

Malachai Clearwater
the phoenix
Running from lovers through starry-eyes skies (kai&wolf) KQlSGLK

à philadephie depuis à philadephie depuis : 24/12/2018

pétales tombées pétales tombées : 8

fleurs cueillies fleurs cueillies : 54


faceclaim faceclaim : Noah Centineo

crédits crédits : (by Kidd)@astra ( signa)


occupation occupation : Sociology student, future dad and teacher

fifth. you know him. you love him. through a thousand lifetimes, across millions of stars, you’d find him, you’d never leave him. you love him, till death do you part.

( sixth. he loves you, too. )


Running from lovers through starry-eyes skies (kai&wolf) Tumblr_inline_p8jr52pmsN1so10o6_250

Voir le profil de l'utilisateur
message posté :
Sam 16 Fév - 19:34


T'avais fondu en larmes quand les test de grossesses que t'avais fait s'étaient retrouver positif, t'avais laisser les larmes coulées le long de tes joues. Une vraie famille, c'est ce que Wolf voulait, c'est ce que tu voulais, une bénédiction des dieux. Peut-être que t'en faisais trop, c'était juste un signe que tout s'était passer correctement dans ton corps, que tout allait bien même si t'étais un phœnix. T'avais voulu lui dire, tout de suite, rapidement, qu'il soit aussi heureux que toi, mais tu pouvais pas, tu voulais être certain avant que cette grossesse allait aboutir et c'est pour ça que tu l'as dit à Eirlys, les prises de sang, les examens, les échographies, tu comprenais pas grand chose à tout ça mais tu la croyais, tu savais qu'elle était compétente alors, t'avais accepter tout ça et tout allait bien, le bébé allait bien, t’allait faire une grossesse de dix mois et tout se passerait bien pour tout le monde. Tu voulais attendre, pour que ce soit un cadeau de saint valentin, puis t'avais bien préparé ton coup pour lui annoncé, tu savais quoi porter, quoi faire, t'avais chercher sur internet pendant plusieurs heures. T'étais allergique au chocolat donc t'avais fait une coque en kinder pour poser au dessus du dessert et t'avais apposé un petit chocolat avec un «congratulation daddy » écrit, t'avais réellement penser à tout et t'étais plutôt fier de toi. Quand t'entends la porte s'ouvrir tu cours, un peu trop rapidement les bras de ton amoureux autour de toi, t'as un ronronnement à peine couvert, tu respires son odeur comme si c'était la dernière fois que tu pouvais le faire, t'avais les yeux brillants, t'étais un peu trop heureux, un peu trop excité. Tes lèvres contre les siennes, un rire que tu laisses percer. Tu prends des nouvelles, c'est normal, la maison qui est bientôt terminée, les pièces que tu allais bientôt devoir décoré avec l'aide de ta grande sœur. « That's a great news ! » Un baiser sur ses lèvres, un bouquet de camélia qui atterrit dans tes bras il se souvient, t'as un rire, petit rire, t'aimes ça, vraiment. « It's a beautiful bouquet. Thanks babe. » Les fleurs que tu vas mettre dans un pot pour ensuite surveiller la cuisson de la nourriture, tout semble d'aller bien, tu finalises, le dessert que tu mets au frigo pour ensuite rajouter quelques épices dans ton plat, t'avais fait des pâtes aussi, parce qu'un grand bonhomme comme ton petit-ami, le futur père de tes enfants, avait besoin de beaucoup pour vivre. T'entends l'eau coulée, tendu la tondeuse, tu sais qu'il se rase, t'as un petit rire, la musique en fond, une mixtape que t'as fait juste pour vous. Il s'approche, doucement, ses mains autour de ta taille, ta main qui vient caresser sa joue et t'as un petit sourire. « Soft. » Parce que c'était vrai, il était doux, et t'aimait ça. Que t'aimais de sentir sa peau contre la tienne. Un baiser dans le cou, il te demande ce que tu devais lui dire, t'as un petit couinement, tu veux pas lui dire maintenant. « Can you wait for the dessert for me to tell you, or to show you ? » Tu blottis un peu plus ton dos contre le sien, tes fesses contre lui, t'es un peu petit pour que ça ressemble réellement à quelque chose mais quand même. Tu donnes un coup dans son ventre un peu, et tu te retournes, le baiser qui commence, tu te sens soulever et t'as un rire, petit rire un peu trop cristallin, t'aimes pas ça, et pourtant tu sais que c'est une de ses faiblesses. Tu prends sa main quand tu retournes au sol et tu le guides vers la table enfin, la chaise, et tu le fais s'asseoir, laissant un baiser sur sa joue pendant que tu vas chercher l'entrée, puis le plat. « I know my cooking skills are limited. Don't judge. » Un petit sourire quand tu débarrasses et que t'amènes le dessert, le sucre que tu brûles dans la cuisine loin des yeux indiscrets, le baiser que tu déposes sur ses lèvres, la passion, et t'attend de voir sa réaction, de voir ce qu'il en pense. « Surprise ? » Un petit sourire aux lèvres. Tu l'aimes.
AVENGEDINCHAINS




BRIGHTER THAN THE SUN
KAI ☽ He smiled. Completely. His smile was big. Full of teeth. It covered half of his face and broke the mask he wore to hide his pain and loneliness. And even with all scars exposed, he lighted up the world.
Revenir en haut Aller en bas

Wolf Rivera
the alpha
Running from lovers through starry-eyes skies (kai&wolf) 5SHPDow

à philadephie depuis à philadephie depuis : 24/12/2018

pétales tombées pétales tombées : 0

fleurs cueillies fleurs cueillies : 50


pseudo, prénom pseudo, prénom : anaïs

faceclaim faceclaim : Matthew Daddario

crédits crédits : ava perlman signa tiny heart


occupation occupation : the alpha, kinda headmaster of the school, teacher for wolfcub

Running from lovers through starry-eyes skies (kai&wolf) 6NpGspg

You can never be sure if what tortures you is the pain of being without someone you love or the embarrassment of being rejected.

Voir le profil de l'utilisateur
the alpha
message posté :
Dim 17 Fév - 0:13

Le message que t'avais envoyé Kai n'était pas très rassurant. Peut-être que tu te faisais des idées, mais ces derniers temps tu avais peur. Tu ne savais pas trop pourquoi, tu n'arrêtais pas d'imaginer les pires scénarios catastrophes. Ces derniers temps, tu étais trop protecteur, trop possessif. Tout le monde te l'avait fait remarqué. Pourtant, tu n'avais pas besoin de faire tout ça. Ta vie ces dernières semaines n'étaient plus que parfaite. Tout allait bien entre Kai et toi. La maison avançait plutôt rapidement et ça grâce à ta meute. Ce n'était plus qu'une question de semaine, d'un ou deux mois pour que vous vous installiez enfin. Un simple message de ton petit ami et tu commences déjà à paniquer. La peur que tu avais imaginé était partie bien loin quand tu l'as vu à l'appartement. Son sourire était immense. Il avait couru pour te sauter dans les bras. Il était radieux, illuminait de bonheur même. Un baiser avant qu'il ne te demande des nouvelles de la maison. Tu lui dis qu'elle avançait bien. Son sourire s'était agrandit. « That's a great news ! » Un nouveau baiser avant que tu ne lui tende le bouquet. « It's a beautiful bouquet. Thanks babe. » Des camélias. Les fleurs préférées  de Kai. Des fleurs d'hivers. Il a toujours ce sourire quand il regarde le bouquet que tu viens de lui offrir.Tu les regardes se diriger vers la cuisine avant de te diriger vers la salle de bain. Une bonne douche chaude pour enlever la poussière, la sueur à cause des travaux de la maison. Le rasoir pour enlever cette barbe naissante. Tu souris lorsque tu entends la musique. Tu sors de la salle de bain et le premier réflexe que tu as était de le prendre dans tes bras. « Soft. » T'as un petit rire.Tu savais qu'il aimait te voir sans la barbe. Ses mains pouvaient se balader sur ton visage sans risque de se faire piquer. Tu le serres fort contre toi, des baisers dans le cou pour essayer de te faire craquer.  « Can you wait for the dessert for me to tell you, or to show you ? » Une petite moue qui se dessine sur ton visage. « Okay, I'll wait. » Il se blotti un peu plus contre toi. Tes baisers qui sont toujours présents. Comme si ça allait le faire craquer. Tu espères tellement que ça soit le cas. Mais non, Kai résiste. Aucune information ne sort de sa bouche. Un baiser que tu prolonges lorsqu'il se retourne.Tu le prends dans tes bras aussi, le soulève un peu. Il te guide jusqu'à la table, te montre là où tu devais t'asseoir. Les plats qui défilaient. Il n'y avait pas à dire, il s'était démené pour faire un repas de roi pour la Saint-valentin. « I know my cooking skills are limited. Don't judge. » Tu l'attrapes par les hanches et l'embrasse. « You're so talented for cooking. It's absolutely delicious baby. » T'as un grand sourire tandis qu'il pose le dessert devant toi. Là aussi c'était magnifique. Tu n'avais pas envie d'y toucher, de défaire ce qu'il avait fait. T'enlève la coque des kinder et tu vois un message. Ça te surprend pas un peu. Tu ne comprends pas immédiatement. « Surprise ? » Tu le regarde un peu perdu.Tes yeux qui se pose sur le message.Tu ne fais le lien que quelques secondes plus tard. «Oh god. » Ta voix qui s'élève. Un sourire immense qui se dessine sur ton visage. Ton regard qui va de Kai au dessert un peu trop rapidement.« You're gonna be …. I'm gonna be a daddy. » T'es sans doute la personne la plus heureuse. Tu te lèves, tu le prends dans tes bras et l'embrasse passionnément. « Oh fuck yes, we did it. We are a fucking family right now » La meilleure nouvelle qui est. Tu l'embrasses à nouveau. Tu ne peux pas t'empêcher. Tu t’accroupis, ta tête au niveau du ventre. « Hello lil one, i'm you're daddy. Don't hurt dada please, he soft. » Un baiser sur son ventre. Tu aurais pu te relever sauf que tu restes à cette hauteur. Le genou au sol.Tu lèves la tête pour pouvoir regarder Kai. « Malachai Nakoa Clearwater, would you be my husband for the eternity ? » De la poche de pantalon, tu sors un écrin. Une bague en or blanc. Des diamants incrustés et une pierre rouge comme le feu en son centre. C'était la bague parfaite pour lui. La bague que tu cherchais depuis plusieurs semaines pour pouvoir enfin faire ta demande.



I don’t understand how I can know so little about love and how it works. How I can be so bad at it when it’s all I’ve ever wanted. All I’ve ever known is about leaving or being left.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
message posté :

Revenir en haut Aller en bas
 

Page 1 sur 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Outils de modération
 
Sauter vers: