AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Anonymous
Invité
Invité
message posté :
Dim 10 Fév - 23:52

T'attends dehors. Tu guettes la voiture qui ne devraient pas tarder. D'habitude, tu l'aurais sans doute fait en restant dans ta chambre, profitant un peu de la chaleur. Là, tu pouvais tout simplement pas. T'avais senti les hormones qui commençaient à envahir la maison. T'entends les gémissements qui n'étaient pas des plus discrets. Tu aurais pu les ignorer tout simplement. Mettre ton casque et avoir la musique à fond pour ne pas penser à ce qui pouvait se passer dans les autres pièces de la maison. Les hormones qui t'atteignaient. Cette chaleur qui se trouvaient dans ton bas ventre. L'envie que certaines mains parcourent ton corps, puissent satisfaire tes envies. T'as fermé les yeux quelques instants, t'as imaginé. Et quand t'as ouvert les yeux, c'étaient tes mains qui se trouvaient entre tes jambes. Tes mains qui te soulageaient, même si tu en imaginaient d'autres, si tu imaginais d'autre partie de son corps. Tes joues qui étaient beaucoup trop rouges. Tes dents qui pinçaient tes lèvres. Des larmes aux coins de tes yeux. Tu veux plus. Mais pas maintenant, pas comme ça, pas dans ses conditions. Partir, c'était la solution. Le message était envoyé. T'avais expliqué la situation. T'es trop prude encore. Pourtant ça fait presque dix ans que tu l'as connais Ruby. Presque dix ans que l'imprégnation a eu lieu. C'était normal de ressentir cette attirance. Peut-être même que c'était cette louve qui sommeillait en toi qui voulait sortir. Mais tu la faisais taire. T'étais bien la gamine trop prude alors que Ruby, elle voulait passer aux choses plus sérieuses. T'étais partie de ta chambre, de la maison bien trop rapidement. Tu ne l'attendais à la porte comme d'habitude. Là, tu t'étais aventurer sur le chemin qui menait à la route. Gamine qui n'avait pas pris la peine de prendre des vêtements un peu chaud et qui le regretterait amèrement. Gamine qui s'était dit que de mettre une simple veste e guise de manteau était une bonne idée et de ne pas mettre des collants assez chaud pour aller avec la jupe était judicieux. Peut-être parce que t'avais l'habitude de l'attendre dans un lieu où il faisait encore bon. Ton téléphone, tu le regardais un peu trop souvent pour voir si un message n'allait pas arriver. Tu restais là à regarder ton téléphone parce que tu veux pas lui en envoyer un. Ça risquait de la perturber, peut-être qu'elle allait même le regarder et ce n'était pas vraiment ce qu'il fallait faire lorsqu'on conduisait. La voiture qui arrive et t'as un grand sourire. Parce que t'allais la revoir, parce que tu sentais déjà son odeur et rien qu'avec ça tu sentais ton cœur battre dix fois plus vite que d'habitude. Et puis, t'allais avoir un peu de chaleur. T'étais rentré un peu trop rapidement dans la voiture. Léger soupir de soulagement lorsque tu as pu sentir à nouveau la chaleur t'envahir. Un sourire, un léger baiser sur les lèvres. « You are the best girlfriend, I love you so much. » Un autre baiser et un petit rire suivi d'un éternuement. De deux peut-être. «  Netflix and chill so ? Lots of chilling. » Sourire qui ne faisait que s'agrandir. Tu voulais passer le reste de la journée dans ses bras et rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité
message posté :
Mer 13 Fév - 10:40


Nova, tu la connais depuis que t'as l'âge de savoir compter jusqu'à cent. La première fois que tu l'as  vue c'était à l'école, vous étiez dans la même classe, t'étais la gosse un peu gothique qui s'habillait en noir et qui avait les cheveux colorés, déjà, t'avais ces pouvoirs que tu contrôlais pas, que tu voulais pas contrôler. T'étais cette gamine un peu perdue, un peu trop sombre et elle était arrivée avec sa frange et ses robes un peu trop classique, elle t'avait demander si tu voulais être son amie, t'avais dit oui et puis quand elle t'as ramener chez elle et qu'ensuite tes pères étaient venus te chercher sa tante avait paniquer, apparemment c'était ta grande sœur ? C'était trop compliqué pour toi cette histoire, t'avais même pas les mêmes gènes, ça se voyait à son visage et toi tu t'étais blottie contre Nova, parce qu'elle te protégeait, qu'elle t'avait promis que plus personne ne t'embêterais. Cette situation ? Le fait qu'elle soit censée te protégée, ça durait jusque maintenant, jusqu'à ce que tu reçoives le même message qu'à chaque fois, que tu dois venir la chercher parce qu'un de ses frères est entrain de coucher avec son soulmate, tu sais pas lequel, pas que ça t'intéresse. Vous aviez jamais vraiment passer le cap, elle avait peur Nova et toi tu voulais pas la forcer, c'était son désir le plus important, et toi tu pouvais juste te faire plaisir seule sans rien lui imposer, tu sais qu'elle voulait pas forcément te toucher et que t'étais sans doute pas assez bien pour elle, t'avais jamais été assez bien pour elle, tu sais que ses frères t'aimaient pas vraiment t'étais juste la gosse bizarre que leur sœur collait sans cesse. Tu penses que tu sais que Nova ne s'est pas imprégnée de toi et que c'était pour ça qu'elle voulait pas avoir plus de lien avec toi que ça. T'arrive, un peu vite sur la route, tu fronces les sourcils parce que Nova elle est là, elle t'attend pas devant chez elle, elle est allée jusque sur la route avec en plus une tenue un peu trop légère. Elle rentre dans la voiture et tu lui lances ta veste dessus, tu veux pas qu'elle attrape froid, peut-être qu'elle attrapera froid de toutes façons mais c'est pas si grave, elle aurait déjà moins froid. Un baiser sur tes lèvres, t'as un léger sourire. T'es la meilleure petite amie, t'as un sourire un peu gêné, t'as pas l'impression d'être une bonne petite amie, tellement pas. Elle t'aime, t'as les joues qui deviennent un peu trop rouge, tu réponds pas, t'as juste un petit couinement. Netflix et des câlins, ça sonnait comme une bonne journée pour toi, vraiment. « Sure. Are you still horny tho ? Do you want me to do something about that when we come home ? »  Un sourire léger, tu voulais juste qu'elle se sente bien, tu conduis, la bonne allure, tes pouvoirs qui se déclenchent, des sensations de caresses sur sa joue, sur ses cuisses,  sur sa poitrine, comme si c'était toi, tu gares la voiture un peu au hasard près du loft, t'as un mouvement un peu trop violent quand t'ouvres la porte et que tu rentres, t'ouvres les fenêtres, besoin d'air. Tu sors les pots de crèmes glacées, tu sais qu'elle ne t'en a pas demander pour rien et tu lui tend un peu trop nonchalamment.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité
message posté :
Sam 16 Fév - 15:01

Ruby. Tu donnerais ta vie pour la protéger. Après tout, lorsque vous étiez enfant, c'était bien le cas. T'étais celle qui la protégeait, qui la rassurait quand ses pouvoirs faisaient n'importe quoi. Elle n'avait à avoir honte de ce qu'elle était, puisque pour toi elle était une merveilleuse personne.Tu t'es imprégnée d'elle. C'est ce que tu pensais en tout cas. Tu l'avais regardé dans les yeux et tu avais tout de suite sentie qu'elle était la bonne.Tu t'es empressée de le dire à tes parents.Tu étais heureuse, tu n'étais qu'une enfant après tout. Une enfant qui pensait qu'elle avait enfin trouvé sa moitié. T'avais pas remarqué tout de suite leur expression. Ils t'avaient dit qu'ils étaient heureux pour toi, mais leur visage montrait autre chose. Eux avait compris que quelque chose n'allait pas. Toi tu l'as compris plus tard. Quand tu as vu comment tes frères pouvaient se comporter avec leur âme sœur, quand tu as entendu une conversation entre tes parents.Une imprégnation qui n'était pas complète. Elle avait commencé, mais n'était pas terminé,comme si quelque chose la bloquait.Tu n'avais pas vu sa vie, ses souvenirs.Tu sentais son odeur, mais c'était encore subtile, ça ne te faisait pas perdre la tête. C'est peut-être à ce moment-là que vos rôle à changer. Ruby te protégeait.Tu avais perdue toute ta superbe sans trop savoir pourquoi. Tu devenais timide à ses côtés. Peut-être que tu as peur qu'elle découvre que votre lien est encore faible et qu'elle te quitte pour ça. Une fois de plus, tu l'as appelé à l'aide pour qu'elle vienne te chercher parce qu'un mating est en train d'avoir lieu et que tu ne peux pas le supporter. Tu l'attendais en dehors de la maison, dans le froid et dans une tenue qui n'était pas des plus appropriés. La voiture qui arrive. Un grand sourire qui se dessine lorsque tu la vois arriver. Tu attrapes la veste qu'elle t'a lancé quand tu es arrivé dans la voiture. C'est la meilleure petite amie. Bien meilleure que toi c'est certain. « Sure. Are you still horny tho ? Do you want me to do something about that when we come home ? » Le rouge qui monte doucement aux joues, tu as un peu de mal à la regarder en face. T'es encore trop timide, trop prude Nova.« You will do? I mean, I try something home but that was not enough. » Tu as chaud d'un coup. Tu repenses à tes doigts qui se baladaient, à ces images mentales que tu avais pour t'exciter encore plus. Ruby sur toi, ses doigts qui te faisait plaisir. Mais ce n'était pas suffisant, parce qu'elle n'était pas là et que tu avais envie de vivre ça,pour de vrai. Les pouvoirs de Ruby qui se déclenche. Il y a cette chaleur autour de toi qui te faisait sentir bien. Tu gémis sans même te rendre compte. La route était finie,vous étiez arrivé à l'appartement.Tu te diriges vers le canapé, tandis qu'elle allait vers la cuisine pour pouvoir te ramener des pots de glace. Elle te les ramène et t'as un grand sourire.« Thank you. » Tu prends une cuillère pour pouvoir en manger une bouche. Tu lui souris, tu te blotti contre elle. T'es bien contre elle, c'est confortable, mais tu sais que ça peut l'être encore plus. Tu te redresses un peu, l'embrasse tendrement avant de lui prendre une de ses mains. « I asked to my father to learn me how to be a wolf again. » T'as toujours ce petit sourire. T'avais demandé parce que tu avais marre de cette situation, ton imprégnation tu la voulais vraiment. Ca faisait peut-être deux semaines que les entraînements avaient commencé. Ce n'était pas toujours une très grande réussite, mais tes efforts commençaient à payer petit à petit. Tu la regardais, tes iris changeaient de couleur. Un violet assez clair. Pas vraiment le même que celui de tes frères, mais c'était un signe que ton loup revenait petit à petit. « And maybe I will bite you correctly. » Tu tenais encore sa main, tu l'approchais doucement de tes lèvres. Tu déposais des petits baisers jusqu'à son poignet. Tes dents étaient sorties, une petite morsure que tu lui faisais avant d'avoir un petit rire.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité
message posté :
Sam 16 Fév - 23:56


T'aimerais que tout redevienne comme avant, ne plus être celle qui prend les décisions, tu voulais juste être de nouveau la gamine avec un pouvoir effrayant qu'elle devait protégée, t'étais plus cette personne, t'avais un pouvoir que tu contrôlais mieux, vraiment mieux. Tu supportais pas être celle qui était censée être celle qui réglait tous les problèmes, ça t'angoissais et ça te pesait, tu voulais pas être un refuge, t'étais pas une barrière assez solide sur laquelle elle pouvait compter, c'était elle qui était ça pour toi. Elle était censée être ton ange protecteur et tout avait changer. Tu sais qu'elle n'est pas complètement imprégnée de toi, tu sais qu'elle combat son loup parce qu'elle a peur de quelque chose mais, c'était pesant cette situation, pour toi, pour elle, tu voyais les loups avec leurs soulmate, les demi-dieux aussi, les autres créatures qui trouvaient d'autres moyens, toi, t'avais ton âme sœur mais elle ne pouvait pas te revendiquer comme sienne, elle pouvait rien faire. Ton petit appartement qui était vite apparu, t'étais un peu froide, tu le savais, tu te demandais juste si vous étiez encore bien ensemble ? Tu voulais plus être un rempare entre elle et le monde, tu voulais plus avoir ce rôle de meneur, t'aimais pas ça, puis, elle voulait même pas te toucher Nova, elle avait peur, comme si son corps allait se dissoudre comme si t'étais une sorte d'acide. T'étais pas satisfaite, t'aimais pas cette relation, ça te faisait du mal. T'as un geste un peu nonchalant quand tu te poses dans le canapé et que tu lui donne sa glace, un baiser, t'as un petit sourire, tu l'aimes, mais ça devient de plus en plus évident qu'elle essaie de se donner des raisons pour t'aimer. T'étais pas assez pour elle, pas assez jolie, pas assez parfaite, tu le savais. « Is that working ? Are you gonna impregnate on me this time ? Like really ? » Tu considérais pas qu'elle t'aimait réellement tant que c'était pas fait, l'imprégnation chez les loups c'était la chose la plus forte et toi t'as juste l'impression d'être une erreur de parcours, sa cousine son âme-sœur ? C'était fou, t'avais vu le visage de tes parents, des siens, ils étaient tous perturbés que ce soit le cas, et pourtant, apparemment. Les yeux de Nova qui se teinte d'un violet assez clair, t'as un rire aussi quand elle mord ta main. « I wish. » T'as un petit sourire, peut-être que Nova pense vraiment que vous êtes faites pour être ensemble ? Le collant de ta petite-amie qui disparaît pour se retrouver plier sur la table, t'aime bien tes pouvoirs de temps en temps. Ta main qui glisse, remonte le pli de sa jupe, ta main qui se glisse dans sa culotte, mouillée, beaucoup trop. « So. Hearing your brother is turning you on ? » T'as un petit rire, tu la laisses avec sa glace, de toutes façons c'est pas ça qui t'intéresse réellement, tu descends du canapé, les genoux au sol, t'ouvres les cuisses de Nova. Des baisers qui remontent le long de ses cuisses, tu poses ta tête sur une et t'essaie, de lui faire plaisir, de la faire jouir, le stade buccale c'est pas trop ton truc pour l'instant, t'es timide. « Is that okay ? » T'as toujours peur de mal faire.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité
message posté :
Dim 17 Fév - 12:20

Des entraînements avec ton père. Une demande que t'avais fait en pleurs après une dispute avec Ruby. Elle en avait marre d'être celle qui décide de tout. Elle en avait marre d'être celle qui devait te protéger, alors que ça devrait être l'inverse. Tu ne pouvais que le comprendre.Tu en avais aussi marre de cette situation. Tu avais l'impression de devenir de plus en plus faible. Ce n'était pas qu'une impression. Tu l'étais. Tu t'affaiblissais. Tes pouvoirs n'étaient plus aussi puissant qu'avant. Tu étais vulnérables et certaines personnes au lycée l'avait bien compris. Aùra et toi qui étaient leurs cibles préféré. Harcèlement durant près d'un an. Tu n'as rien dis. Aùra non plus. Ça aurait duré plus longtemps si Arren et Hélios n'avait pas vu une scène, s'ils ne vous avez pas sauvé à temps. Il fallait que ça change, que tu fasses parler cette partie que tu as en toi et que tu essayes de cacher depuis des années. « Is that working ? Are you gonna impregnate on me this time ? Like really ? » Un petit hochement de tête alors que tu mettais une nouvelle cuillère de glace dans ta bouche. « Yep I will do. » Tes lèvres qui s'étiraient. Oui, tu espérais vraiment que ça fonctionne. Ton âme te disait qu'il était temps pour vous de terminer cette imprégnation. Ton loup ne voulait pas donner son accord. Loup qui était encore trop timide pour faire son apparition. « That's just a question of time and training. » Deux semaines que tu t'entraînais et tu voyais déjà quelques améliorations. Tes pupilles violettes faisaient leur retour. Certes, elles n'étaient pas d'un violet profond, mais on voyait le changement de couleur. Tu avais plus de force. Celle du loup. Les sens revenaient aussi petit à petit. Ce n'était qu'une question de temps. Tu espérais pouvoir la mordre bientôt. La faire enfin tienne. Un rire quand tu la mords doucement sur le poignet. « I wish. » Ton sourire qui s'agrandit.Tu montrais tes dents. Les crocs aussi étaient de retour. Des bébés crocs, mais ils étaient là. Témoins de ton entraînement qui commençaient à porter ses fruits. « So. Hearing your brother is turning you on ? » Ton collant avait disparu. Poser sur la table. Ton sourire qui devient joueur. Ruby qui s'approche de toi. Ses doigts qui glissent sur ta peau. Un frisson qui parcourt ton corps. Un gémissements que tu ne retiens pas. « Well more the hormones in the air. » Sa main qui continue de remonter. Un peu trop. Tu ne l'arrêtes pas. C'est ce que tu avais imaginé plus tôt dans ta chambre après tout. « But yes, it does. » Des gémissements de plus en plus forts qui s'échappent de ta bouche. Le pot de glace qui est tombé.Tu veux plus. Ton bassin qui bouge, qui demande plus. Un couinement quand Ruby s'en va. Un couinement qui est vite remplacé par de forts gémissements. Des baisers sur ta cuisse. Sa bouche sur ton intimité. Tu commences à perdre la tête. « Is that okay ? » C'était timide, mais plus qu'agréable. Tu gémis longuement et fort. C'est une première réponse. « Oh god, yes more than okay. » Un grand sourire qui se dessine.Ta main dans ses cheveux et tes jambes grandes ouvertes rien que pour elle. Bouche, langue, doigts. Elle les utilise. Toi tu jures. T'es une masse gémissante qui montre que tout ce qu'elle fait te procure du plaisir. Tu jouis sur elle.Tu prends ta respiration avant de l'embrasser. Un baiser passionné qui t'amène à changer de position. « My turn now. » Tu l'embrassais passionnément.Tu t'es mis au dessus d'elle.Tes mains qui remontaient sa jupe. Ta jambes qui venaient se placer près de son entrejambes. Ton genou qui touchait son intimité. Un sourire. Un rire quand tu sentais que sa culotte était tout aussi trempée que la tienne. « You're so wet. You want to be fucked hard baby ? » Ton genoux qui fait pression, qui fait des petits mouvements. Tu veux l'entendre gémir, la voir jouir à ton tour.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité
message posté :
Ven 22 Fév - 15:27


L'envie, t'étais comme tout le monde, tu ressentais l'envie de sexe, tu sentais l'attraction qu'il y avait en toi pour Nova, tu savais que tu la voulais, peut-être qu'elle était trop prude pour faire quelque chose de toi, mais toi tu voulais la sentir, la goûter, caresser son corps et glisser sur ses reins. C'était peut-être stupide mais c'était ça qui te tenait réveiller la nuit, quand tu te touchais dans l'intimité de ta chambre, les lèvres mordues et la tête en arrière, c'était toujours pareil avec toi. T'étais la gamine qui allait faire des câlins à ton grand frère le matin avant qu'il ne parte parce que tu savais que c'était dur et que tu voulais lui dire que tu l'aimais. T'as jamais vraiment été douée avec les mots, tu te mélanges parfois et t’arrive pas à dire ce que tu penses, alors tu le prend juste dans tes bras et tu lui souhaite une bonne journée. Tu sais qu'il a peur, de lui-même, tu sais qu'il voudrait être normal, toi aussi t'aimerais, mais vous étiez destiné à être ces gens là, fallait juste essayer de contrôler la magie, la douleur qui arrivait en flots dans vos corps, il y arrivait pas Milo et tu l'aimais même au-delà de ça, il était un tueur, sanglant, mais il protégeait les gens, c'était sa manière de faire du bien à l'humanité, il n'attaquerait jamais sa famille, vous étiez tout pour lui, enfin, jusqu'à ce qu'il ait trouver son âme-sœur, tu savais que c'était tout ce qu'il avait toujours voulu au fond, quelqu'un qui le comprenne et ne le juge pas, quelqu'un qui puisse le calmer et le prendre dans ses bras quand il en avait envie, quelqu'un de complètement différent et de complémentaire à la fois. Toi, t'avais Nova, et elle était tout ton monde depuis que t'étais petite. T'aurais imaginer que c'était lassant, connaître une personne si bien qu'elle ne nous apprend plus rien, en fait ça l'était, parce que tout continuait, les gens changeaient au fil des expériences et tu voulais être avec elle pour le reste de ta vie et apprendre ce qu'elle avait à t'apprendre. Toi t'étais là, et tu passais tes mains sur son corps, t'entendais chaque battements de cœurs, tu ressentais chaque frissons qui s'emparaient d'elle et t'aimais ça. Elle avait senti les hormones chez elle, elle avait envie, tu le savais, t'avais appris comment contrôler ton pouvoir, savoir comment tu pouvais la toucher même sans être là, même en étant occupée et c'était plutôt drôle, t'aimais la voir confuse, t'aimais la voir confuse quand elle te regardait. T'aimais l'effet que t'avais sur elle. Elle ouvre les cuisses, un peu trop grand, juste pour toi, et toi tu ne peux t'empêcher de sourire, d'embrasser son intimité, de toucher le clitoris un peu trop gonfler d'excitation que tu pouvais sentir. Tu lui demandes, si ça va, ce qu'elle aime, et tu continus, plus fort, plus vite, tu l'entends juré, t'as un rire, un peu trop franc, tes mains qui glissent sur ses cuisses et elle vient, subitement, tu sens les soubresauts de son corps, t'as un sourire un peu trop fière sur le visage, tes cuisses qui se serrent à la sensation de mouillé entre elles, ta lèvre qui se mord, tu te fais relever, un baiser un peu trop passionné où elle peut se goûter elle-même, t'as les joues rouge. Tu comprends pas tout de suite quand tu te fais allonger sur le canapé t'as cet air un peu confus, celle qui ne comprend pas vraiment ce qu'il se passe et ce qui est supposé se passer par la suite. Le baiser, elle te dit que c'est son tour et toi tu t'étouffes un peu. « You sure ? » Tu veux être certaine qu'elle le veut, le baiser, les mains qui remontent ta jupe sur toi, le genou qui te touche, le gémissement qui sort de tes lèvres un peu de façon incontrôlé, tu serres les cuisses, un peu trop fort, tu veux la sentir, plus que ça, t'as entendu son rire, tu sais à quel point t'es mouillée, tu sais à quel point, tu veux qu'elle te touche. Elle te demande, t'as un gémissement un peu trop confus, elle fait pression, elle bouge un peu, t'as un gémissement un peu plus fort, plus impatient. « Yes. I want to be fucked like a whore by you, please. » Vraiment sans gêne, ton cerveau qui commençait à vriller un peu, tu la voulais. « Please. Please. Please. » Des suppliques pathétiques, tu veux juste la sentir contre toi, en toi, sur toi.   
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité
message posté :
Sam 23 Fév - 12:31

Douce Nova. L'enfant qui n'était pas attendu par tes parents. Quatre enfants, c'est déjà bien. C'était le nombre que tes pères voulaient. Deux fois des jumeaux, ils ne voulaient pas prendre le risque de monter jusqu'à six. Ils ne l'auraient certainement pas dû supporter pas après les quatre garçons. Une vasectomie. C'était sans doute une solution radicale, mais ils étaient mis d'accord. Sauf que t'es là. Toi, tu voulais être avec eux. Ton père qui n'en croyait pas ses yeux lorsque le test était positif. L'annonce de cette grossesse, ils en rigolent aujourd'hui, mais durant les premiers mois, ils avaient peurs. Peur que tu n'arrives pas seul. Ton père qui guettait tes battements de cœur. Parce que t'étais un bébé timide dès le début. Battements de cœur qui étaient bien présenst, mais trop lent. Ça les avait inquiétés. Lorsqu'ils ont compris que t'allais bien venir seule, cette peur est partie pour en laisser place à une autre. Celle de te perdre. Tu étais une surprise, un cadeau. Une fille. Ça aussi à la naissance, c'était une surprise. Unique fille de la famille Rivera. Peut-être qu'ils t'ont un peu trop protégé et que c'est pour ça que tu parais plus faible, plus fragile que les autres. C'est sans doute pour ça que tu t'es mise à le penser aussi, que ton loup est parti se cacher, que tu n'arrives plus à protéger autant Ruby qu'avant, tu ne veux pas que ce moment de faiblesse change quoi que ce soit entre vous. Et pourtant ça a failli vous briser. Une dispute. Un peu trop violente. Elle en avait marre d'être celle qui prend des décisions, celle qui protège. T'avais eu l'impression de la perdre, tu avais senti ton cœur se serrer tellement fort qu'il allait sans doute s'arrêter. Des cours avec ton père. Il t'apprend à laisser la place à ton loup. C'est timide encore. Tes iris violettes sont pâles, mais bien présente. La peur qui n'est plus autant accrochée à toi. Tu l'as laissé faire quand elle a commencé à te toucher. Tu ne t'étais pas retenue quand sa langue, ses doigts s'amusaient avec toi. Tu criais fort, comme si tu voulais que tes poumons se vident de tout l'air qu'ils avaient. Un orgasme c'est sans doute ce que tu as eu. Tu as senti chaque cellule de ton corps vibrer. Tes jambes en tremblaient encore. Tu veux plus. Tu l'as veut elle. Tu veux la goûter, la sentir tienne. Tes iris qui viennent un peu plus violette. Tu prends le contrôle, tu te mets au-dessus d'elle. Un baiser passionné alors qu'elle était encore trempée de ton liquide. Tu l'as veut immédiatement. C'était à son tour de t'amuser maintenant. Un sourire qui se dessine quand tu vois son visage un peu perdu. « You sure ? » Tu captures ses lèvres à nouveau comme réponse. Tes lèvres qui viennent dans son cou. Tes dents qui sortent, qui transpercent un peu sa peau. Ce n'était pas la morsure, tu n'étais pas encore assez forte pour ça, c'était juste pour lui montrer l'endroit où tu lui allais lui faire quand tu en serais pleinement capable. Une marque, un suçon que tu laisses à cet endroit. Tes mains qui se baladent, qui enlève les tissus qui sont de trop. Ton genou qui est emprisonné entre ses jambes, ton genou qui arrive tout de même à faire pression sur son intimité bien trempée. T'as un rire. Tu es contente de l'effet que tu as sur elle. Tu lui demandes ce qu'elle veut. Des mots bien trop cru pour la douce Nova que tu es habituellement. Mais voir Ruby dans cet état te fait perdre la tête. Après tout, tu sens bien le liquide qui coule à nouveau sur tes cuisses. « Yes. I want to be fucked like a whore by you, please. » Un rire, ton genou qui continue ses mouvements, de plus en plus rapide, de plus en plus fort. « Please. Please. Please. » Un rire quand tu vois qu'elle est en train de se perdre totalement. « Good girl. » Tu l'embrasses. Un baiser plein de luxure. Tes mains qui passent sous son haut, qui caressent sa peau, sa poitrine. Le tissu qui s'échouent sur le sol. Ruby qui est à ta merci. Tes lèvres, tes dents qui jouent avec ses tétons. Tes lèvres qui laissent des marques. Tu descends. Tes mains qui caressent l'intérieur de ses cuisses, qui les ouvre en grand. Elle est à toi maintenant. Ta bouche qui se pose sur son intimité. L'envie de la goûter est bien trop forte. Coup de langue timide, mais elle est délicieuse. Tu en veux plus. Ta langue qui est plus rapide, qui cherche plus, qui s'amuse avec son clitoris. Tes doigts qui viennent. Tu la stimules encore plus, tu viens à son entrée, tes doigts qui ne sont pas complètement en elle. Tu attends qu'elle demande, qu'elle te supplie. Et lorsqu'elle n'en peut plus, tu viens en elle, tu touches les parties sensibles pour qu'elle puisse venir rapide. Tu l'as sens se contracter. Tu souris à son cri de joie, à ce liquide qui coule sur tes doigts, sur ton visage. T'as un rire, tu te places au-dessus d'elle à nouveau. Deux doigts dans sa bouche pour qu'elle puisse se goûter. Tu te places pour faire en sorte que vos intimités se touchent. « Did my dirty little girl have toys ? » Ton bassin qui bouge, tu veux plus encore. « I want to play with them. » Sourire en coin qui se dessine. Coup de bassin plus franc. Tes lèvres près de son oreille, tu la mords légèrement avant de rire. « I want to fuck you hard with them. » Ton bassin qui bouge encore et encore. Toi aussi tu perds la tête. Tu n'en peux plus.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
message posté :

Revenir en haut Aller en bas
 

Page 1 sur 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Outils de modération
 
Sauter vers: